Précédent

 Les deux dauphins du Yang-Tsé

 

Suivant

 Il existe dans les fleuves de Chine deux cétacés : le marsouin noir et le dauphin blanc. Voici une légende qui raconte pourquoi ces deux animaux sont de couleur différente.

Il y a en Chine un très beau fleuve, le Yang-Tsé, si beau que l'on croirait parfois une peinture. Sur le bord de ce fleuve vivait autrefois Bai, un riche propriétaire, dont la fille Chen-Li était aussi belle que douce. Bai était très sévère avec Chen-Li et lui interdisait de parler à qui que ce soit. Mais la jeune fille, qui s'ennuyait d'être seule, allait chaque soir au bord du fleuve, en cachette.

Un jour, elle y rencontra un jeune fermier qui travaillait pour son père. Ils tombèrent immédiatement amoureux l'un de l'autre et prirent l'habitude de se donner rendez-vous sur la plage, où le jeune homme jouait de la flûte pour plaire à sa belle.

Mais un soir, intrigué par la musique, Bai les surprit : il enferma Chen-Li à la maison, puis il ordonna aux serviteurs d'arrêter et de fouetter le fermier. En entendant les cris, la jeune fille sauta par la fenêtre et courut au secours de son amoureux. Fou de rage, Bai poussa les deux jeunes gens dans le fleuve Yang-Tsé où ils se noyèrent.

Immédiatement, Bai regretta son geste de colère : il partit en barque sur le fleuve pour chercher sa fille et on pouvait le voir pleurer. Il délaissa ses affaires et devint pauvre Les années passèrent, mais chaque matin, il repartait sur le fleuve à la recherche de Chen-Li. Un jour, une tempête fit chavirer la barque. Bai tomba à l'eau et se transforma en dauphin de couleur sombre.
Depuis ce jour, quand les chinois voient deux dauphins - un foncé et un clair - nager ensemble, ils disent que c'est le père qui suit sa fille réincarnée en dauphin blanc du Yang-Tsé.

Retour